passions au théâtre ou théâtre des passions …

Un lundi soir, dans un petit théâtre mal ventilé, en sous-sol, une esclave grecque affranchie déchaîne les passions de deux hommes…

« À  quoi  bon  de  dissimuler? Quelque mine qu'on fasse, on est, toujours, bien aise d'être aimée: ces hommages à nos appas, ne sont, jamais, pour nous déplaire. Quoi qu'on en puisse dire, la grande ambition des femmes est, croyez-moi, d'inspirer de l'amour. Tous les soins qu'elles prennent, ne sont que pour cela; et l'on n'en voit point de si fière, qui ne s'applaudisse en son cœur des conquêtes que font ses yeux. »

Isidore dans Le sicilien ou l'amour peintre, Molière,  d'après la première édition, 1667.

Publicités

Une réflexion sur “passions au théâtre ou théâtre des passions …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s