De la folie

delafolie.jpg

D'un corps décharné et violent,
aux mouvements scandés par ses hurlements,
elle rit aux larmes en nous fixant
de ses yeux rouges de sang.

Mutilations extrêmes des affres de la folie,
il nous invective tous mais reste poli
et crachant son venin, il nuit
à son public coi, sagement assis.

Sans autre échappatoire que le rire,
le dit public s'agite, bien mal à son aise,

de ne pouvoir feindre l'ignorance et, de souffrir
en silence de cette longue parenthèse.

Publicités

Une réflexion sur “De la folie

  1. le spectacle qui m’a inspiré ce texte m’a plus que retourné l’estomac, l’impact a été violent et l’est toujours aujourd’hui. Ce texte est donc une version soft… et considérablement censurée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s