héroïne (2)

Depuis deux ans, sûr, Jim bossait fort

Tu t'es accroché à tes rêves,
sans vraiment penser aux siens.

Pour que sa starlette bronze en hors-bord

Tu lui as construit un palais,
une forteresse pour vous deux.

Avec elle, il voulait un bébé, sans rire

Tu lui a confié ton coeur,
tes envies les plus secrètes.

Comme elle est partie, attention : Jimmy veut mourir

Tu aurais voulu lui courir après,
c'est toi qui es parti, sans te retourner.

Ou es-tu parti ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s