héroïne (4)

 

Tu ouvres les yeux,
péniblement.
La lumière est très blanche,
et t’agresse un peu.

Jimmy s’éveille dans l’air idéal

T’as mal au crâne,
les paupières lourdes,
l’esprit dans le brouillard
et la bouche sèche. 

Le paradis clair d’une chambre d’hôpital

Tu sais pas où t’es.
T’as une drôle d’impression.
Un peu mal au coeur, comme
Un déjà-vu.

 L’infirmière est un ange et ses yeux sont verts

Une jolie blonde te sourit.
Elle change ta perf’,
Ça, tu connais.
Pourquoi ?

Comme elle lui sourit, attention : Jimmy veut lui plaire

Elle te pose quelques questions.
Tu sens sa main trembler un peu,
quand tu lui racontes ton histoire.
Quelle histoire ? l’accident…Mais avant ?

Oublie-moi.

Publicités

Une réflexion sur “héroïne (4)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s