pour une vie

Les hommes ont-ils créé Dieu parce qu’ils ne pouvaient affronter leur propre peur de mourir?
Lui ne ressentait pas cette peur. Ou peut-être justement plus que les autres. Il fallait aller vite et tout accomplir vite pour être sûr de ne pas avoir été, pour rien.

Peur du vide, de l’inaccompli, de l’inachevé ou de l’inutile. Une idée qui lui était insupportable….
[…] Il parlait pourtant de destin, de fatalité et de chemin tout tracé, sans pour autant s’en soucier… Il ne partageait pas ce concept sans se placer bien au-delà….

C’était en quelque sorte une revanche…

Une revanche sur cet homme qui a lui-même creusé sa tombe comme pour lui indiquer les dangers d’une fierté et d’une ambition trop grandes.
Mais c’est bien plus que ça…. C’est aussi une revanche sur la vie. […] A trop la défier, elle a repris ses droits.

Des droits qu’elle t’a si peu de temps accordés.

Sa façon de braver l’interdit, de trouver les mots pour dire les choses les plus profondes, de cerner ses proches, de les faire plonger ou les délaisser, cette façon plaisait.
Contrôler pour mieux régner et selon ses sentiments, souvent à fleur de peau.
Offenser à perte pour reconstruire en plus beau. S’assurer une gloire intemporelle et précipiter sa propre perte !

Mais au moins, partir avec dignité.

Un être d’exception peut-être trop orgueilleux pour se retourner, mais pourtant estimé.
Une âme sans doute trop fière pour regretter, mais une âme aujourd’hui libre.

Pour une vie de luxe et de débauche, de tristes soupirs et de rires francs, de tendres amitiés…

—————————
L’Homme aux gants, Titien, vers 1523 ; Musée du Louvre

—————————

Le jour où j’ai écrit ce texte, il était déjà parti depuis un certain temps.

3 ans déjà…

Et puis je me suis retrouvée en face de ses yeux… cette lueur retrouvée… les yeux de son fils.

—————————

N’oublies pas, une âme aujourd’hui libre. Garde le cap, je te soutiens.

Publicités

4 réflexions sur “pour une vie

  1. Il y a quelque chose de touchant dans ce billet mais je ne saurais pas dire d’où ça vient…Je n’avais pas vu Dieu de ce point de vue, l’idée que l’homme l’aurait inventé pour avoir une revanche sur la mort et ce qui le dépasse…

  2. @ Valentine : ça pourrait être un bon moyen de lutter contre la peur de l’inconnu, du non-contrôlable… Enfin c’est un point de vue un peu particulier.
    En tout cas, bienvenue à toi 🙂

  3. « Un être d’exception peut-être trop orgueilleux pour se retourner, mais pourtant estimé.
    Une âme sans doute trop fière pour regretter, mais une âme aujourd’hui libre.  »

    C’est très bon (si je puis me permettre)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s